calissonsbis

Il m'arrive de travailler occasionnellement pour la presse magazine. Bien souvent, je dois réaliser des recettes totalement en décalage par rapport à la saison. Ce fut le cas il y a une semaine : j'ai du en effet trouver des idées sur le thème des douceurs de Noël pour le magazine Cuisine Conviviale de décembre. Noël est encore loin, mais l'envie est trop grande pour vous dévoiler une de mes recettes à garder au chaud dans l'attente des préparatifs des fêtes de fin d'année : les calissons de Provence... 
Leur réalisation n'est pas très compliquée. Il suffit d'avoir un peu de patience et de surtout posséder le bon matériel : feuilles d'azyme (acheté dans une boutique lors d'un de mes passages à Montélimar, la capitale du nougat ! Mais on en trouve aussi sur le net) et emporte-pièces en forme de losange (vendus ici, pas du tout cher) sont indispensables à la réalisation de ces délicieuses douceurs de Noël !

calissons3bis

Calissons de provence

Préparation : 40 minutes
Pour 6 personnes
Ingrédients :

  • 50 g de fruits confits
  • 70 g de bâtonnets d’oranges confites
  • 50 g de confiture d’oranges
  • 200 g d’amande en poudre
  • 200 g de sucre glace
  • 1 cuil. à café de fleur d’oranger

Glaçage blanc :

  • 1 blanc d’œuf
  • 100 g de sucre glace

Mixez finement la confiture avec les fruits et l’orange confits. Ajoutez au fur et à mesure, l’eau de fleur d’oranger, la poudre d’amande et le sucre glace. Mélangez jusqu’à ce que la pâte forme une boule.

Recouvrez un plat rectangulaire d'une feuille azyme.
Etalez la pâte sur une épaisseur d'environ 1,5 centimètre. Laissez sécher durant
2 heures à température ambiante dans un endroit sec.

Retournez la pâte sur une planche de bois. Posez un emporte pièce en forme de losange sur la feuille de papier azyme. À l’aide d’un couteau bien aiguisé, découpez le pourtour du papier avant d’enfoncer l’emporte-pièce complètement. Pour une découpe nette et parfaite, trempez votre emporte-pièce dans un bol d’eau tiède entre chaque découpe.
Posez les calissons sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé. Laissez sécher toute la nuit.

Le lendemain, préparez le glaçage : mélangez le blanc d’œuf battu en neige avec le sucre glace jusqu’à ce que le mélange soit lisse et brillant.

Trempez rapidement le dessus des calissons dans le glaçage. Retournez-les et posez-les sur la plaque à pâtisserie. Laissez sécher toute la nuit ou plusieurs jours dans un endroit tempéré.

Avec l’excédent de pâte d’amande, reformez une boule et répétez l’opération en l’étalant à nouveau sur du papier azyme. Réalisez de nouveaux calissons jusqu’à épuisement des ingrédients.