soupe_pistou

Cette soupe au pistou me rappelle un souvenir unique et complètement magique ! Il y a quelques années nous avons traversé la Corse à pied... Un long et magnifique périple à travers la montagne, le maquis et les forêts de châtaigners... Je me souviens d'une étape particulièrement pénible, difficile et tellement interminable que j'ai cru que jamais nous ne parviendrions à rejoindre le gîte. Finalement, nos efforts furent récompensés à notre arrivée, par une généreuse soupe au pistou préparée par le propriétaire de ce magnifique refuge complétement perdu au milieu de nulle part. Ce dernier d'ailleurs, partait de bon matin avec sa mule qu'il ramenait chargée des denrées de la semaine... Cette délicieuse soupe composée de légumes coupés en petits cubes et garnie de gros haricots blancs sentait à plein nez le basilic et l'huile d'olive... Nous l'appréciames comme jamais, après cette si dure épreuve !

J'ai souhaité aujourd'hui vous faire découvrir cette si bonne soupe. Ce n'est pas une réplique parfaite de celle dont nous nous sommes délectée, mais son goût et son parfum nous rappelle toujours autant la Corse...

Soupe au pistou

soupe_pistou_2

Ingrédients  :

  • 500 g de courgettes
  • 500 g de haricots verts
  • 1 kg de haricots blancs à égrener
  • 500 g de pommes de terre
  • 500 g de carottes
  • 3 échalottes
  • 6 gousses d'ail
  • 1 botte de basilic
  • 100 g de parmesan râpé
  • Huile d'olive
  • Sel et poivre

Oter les extrémités des courgettes, les couper en petits cubes. Equeuter les haricots verts et les couper en deux. Eplucher les pommes de terre et les carottes et les couper en dés.
Peler les tomates, les ouvrir pour retirer les graines. Dans une marmite avec 2 litres d'eau, mettre les haricots blancs à cuire pendant 20 minutes. Les égoutter.
Rincer la marmite, l'essuyer, mettre 4 cuillères à soupe d'huile d'olive à chauffer à feu doux, y faire revenir les échalotes coupées en rondelles. Ajouter tous les légumes et quelques feuilles de basilic, remuer, couvrir et laisser 5 minutes.
Ajouter 2 litres d'eau, le sel, le poivre et laisser mijoter 45 minutes environ. Si la soupe est trop épaisse, ajouter un peu d'eau avant d'y mettre les pâtes à cuire.
Dans un mortier, déposez les feuilles de basilic et l'ail et à l'aide du pilon les réduire en pommade puis incorporer progressivement, en tournant, 1 verre d'huile d'olive.
Verser le contenu du mortier dans la marmite. Remuer et faire chauffer sans bouillir 2 minutes. Servir très chaud avec le parmesan râpé.